enterofytol-icone-astuces-fibres-V2

Mangez des fibres

Augmenter la consommation de certaines fibres solubles, douces pour l’intestin : comme les céréales d’avoine, la farine d’avoine, l’orge et les graines de lin par exemple.

enterofytol-icone-astuces-matieres-grasses-V2

Réduisez les matières grasses

Eviter la consommation d’aliments gras qui nécessitent plus de temps à être digérés et stimulent les contractions de l’intestin.

enterofytol-icone-astuces-LAITIER-V2

Limitez la consommation de certains aliments

Car ces derniers peuvent causer des ballonnements et des gaz. On conseille dès lors de favoriser un régime pauvre en FODMAPs.

enterofytol-icone-astuces-alcool-V2

Évitez de consommer

de l’alcool, du chocolat, du café et des boissons caféinées, car ils stimulent les contractions de l’intestin.

enterofytol-icone-astuces-epices-V2

Remplacez les épices

(poivre, chili, cayenne, etc.) par des fines herbes.

enterofytol-icone-astuces-eau-V2

Buvez de l’eau régulièrement

au cours de la journée pour aider votre corps à absorber les aliments et à ramollir vos selles.

enterofytol-icone-astuces-heures-regulieres-V2

Mangez à des heures régulières

Bien mastiquer, cela permet de faciliter la digestion.

enterofytol-icone-astuces-stress-V2

Essayez de réduire le stress

Qui est un facteur aggravant de l’inconfort intestinal. Si nécessaire, optez pour des thérapies cognitivo-comportementales, le yoga, la massothérapie ou la méditation.

enterofytol-icone-astuces-sport-V2

Faites de l’exercice physique régulièrement

Une activité de 20 à 30 minutes au moins 3 fois par semaine aide à soutenir la digestion et à réduire le stress. De plus, faire de l’exercice physique régulièrement peut aider à activer les mouvements du côlon.

enterofytol-icone-astuces-sommeil-V2

Reposez-vous

Le manque de sommeil et la fatigue peuvent également aggraver l’inconfort intestinal.